Que se passe-t-il lors d’une visite chez un praticien ayurvédique ?

Lorsque vous consultez un praticien ayurvédique, soyez prêt à parler de vous. Étant donné que l’Ayurveda met l’accent sur l’équilibre dans tous les domaines de votre vie, un praticien qualifié ne se contentera pas d’examiner votre corps, mais prendra également connaissance de vos antécédents personnels et médicaux, en vous posant notamment des questions sur votre alimentation quotidienne, votre profession et vos conditions de travail, vos habitudes d’exercice, vos relations et votre santé mentale.

Ce processus d’admission approfondi aide le praticien à identifier les principaux symptômes et les causes potentielles de déséquilibre et à déterminer les options de traitement appropriées.

En quoi consiste l’examen initial ?

Les examens ayurvédiques se composent généralement de trois parties :

vérification du pouls par le praticienObservation (Darshan) : Le praticien évalue d’abord la santé physique générale en regardant le patient et en observant ses mouvements, la silhouette, la couleur de la peau et des yeux, les lignes et les crêtes du visage, la forme du nez et la qualité des lèvres, des cheveux et des ongles.

Le toucher (Sparsha) : Le praticien utilise ensuite le toucher, notamment la palpation (pression sur certaines parties du corps, appelée sparshanam en Ayurveda), l’auscultation, qui consiste à écouter les sons émis par les organes internes (shrvanaa), et la percussion ou le tapotement (akotana). Une attention particulière est accordée au pouls, à la langue, aux ongles et à la parole du patient. Les tests de laboratoire sont également inclus dans cette catégorie.

Questions (Prashna) : Le praticien interroge le patient sur ses plaintes et ses symptômes, ainsi que sur la durée de l’inconfort et la progression de la maladie. Le praticien s’enquiert également des conditions mentales et psychologiques.

Comment les praticiens établissent-ils les diagnostics et décident-ils des traitements ?

La plupart des Occidentaux ont l’habitude de consulter un professionnel de la santé lorsqu’ils se sentent malades. Le prestataire diagnostique la maladie et détermine quels agents pathogènes, tels que les bactéries ou les virus, en sont la cause. Le traitement est ensuite axé sur le choix d’une technique permettant de combattre ces agents pathogènes. Les mêmes médicaments, procédures et doses sont souvent utilisés pour plusieurs personnes luttant contre la même maladie. Un diagnostic ayurvédique, et les traitements qui en découlent, diffèrent de ce processus occidental en ce sens que le diagnostic est établi non seulement au niveau de la maladie (appelé roga), mais aussi au niveau du patient (appelé rogi). L’examen exhaustif permet au praticien ayurvédique non seulement de diagnostiquer la maladie, mais aussi d’individualiser ou de personnaliser les traitements pour chaque patient.

Pour établir un diagnostic, le praticien ayurvédique utilise une méthode appelée rogi-roga pareeksha, qui combine l’analyse de la maladie et l’examen approfondi de chaque individu.

Le praticien examine un patient

Le praticien ayurvédique considère l’être humain dans sa globalité, estimant que les gens ont en eux l’énergie nécessaire pour ramener le corps à un état sain, ou équilibré. Ainsi, au lieu de se concentrer sur un traitement ou un médicament pour guérir la maladie, le praticien ayurvédique se concentre sur les techniques qui renforceront les éléments sains inhérents à chaque corps, ce qui aidera ensuite l’individu à se rétablir. Ce principe est appelé svabhavoparamavada et fait référence à l’idéal ayurvédique d’aider le corps à faire appel à sa propre énergie pour guérir. Les traitements et les médicaments sont une partie essentielle de ce processus, mais ils n’agissent que pour soutenir l’auto-réparation du corps, plutôt que de la provoquer. Selon l’Ayurveda, les maladies sont dues à un déséquilibre doshique. Déterminer le dosha du patient, puis identifier la cause profonde d’une maladie, nécessite une formation précise.

Quels sont les traitements ayurvédiques ?

Le praticien ayurvédique dispose d’un large éventail de traitements et de thérapies. Les praticiens peuvent inclure une variété de traitements dans le dincharya (routine quotidienne recommandée) et le ritucharya (routine saisonnière) d’un individu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code