Un guide facile du Tai Chi pour les débutants à la maison

Le tai chi est un art martial merveilleux pour les pratiquants de tous niveaux. Si vous cherchez à commencer à apprendre le tai chi ou à pratiquer le tai chi dans le confort de votre propre maison, vous êtes au bon endroit. Le tai chi est un excellent complément à votre programme d’exercices ou d’entraînement à domicile.

Qu’est-ce que le tai chi ?

Le tai chi est le nom populaire du tai chi chuan ou du taijiquan. Il s’agit d’un art martial chinois qui remonte à la Chine ancienne, il y a plus de 2000 ans. Dans l’histoire plus récente, la méditation du tai chi a été développée par Chen Wangting vers 1670 et, plus tard, par Yang Lu Chan. Il existe différents types de tai chi tels que le chen, le yang, le wu, le sun et le hao. Alors que de nombreuses personnes pensent que le tai-chi se résume à l’auto-méditation et à des mouvements fluides, il a en fait été développé pour l’auto-défense. Dans les niveaux avancés du tai chi, il peut devenir un art martial exceptionnellement efficace dans les situations de combat. Toutefois, les types de tai chi pratiqués aujourd’hui sont principalement axés sur la relaxation et les situations de non-combat.

Au fil des ans, le tai chi a fini par être utilisé comme source de méditation et d’exercice doux. Le tai chi consiste à associer des mouvements (ou séries) à une respiration profonde. Parfois, des armes sont utilisées dans les mouvements.

Il n’est pas nécessaire de se plonger dans l’histoire ou la philosophie chinoise pour commencer à pratiquer le tai chi. Cependant, vous pouvez envisager d’apprendre certains des faits historiques clés du tai chi afin de comprendre le contexte des mouvements, des techniques de respiration et des avantages généraux des exercices de tai chi.

Qui peut pratiquer le tai chi ?

Contrairement aux arts martiaux intenses comme le Muay Thai et le MMA, le tai chi est plus facile à pratiquer pour les personnes à mobilité réduite, comme le tai chi pour les personnes âgées ou les personnes handicapées. La plupart des gens devraient être en mesure de pratiquer le tai chi, quel que soit leur âge ou leur niveau de forme physique. En raison de la nature lente et calme du tai chi, les personnes souffrant d’un handicap peuvent adapter les mouvements à leur niveau d’activité.

Le tai chi est particulièrement adapté aux personnes qui souhaitent augmenter lentement leur activité physique. Comme pour tout nouveau programme d’exercices, vous devez consulter votre médecin si vous souffrez d’une affection préexistante.

Pratiquer le tai chi pour des raisons de santé

La pratique du tai chi présente de nombreux avantages. La plupart des bienfaits d’une activité physique régulière s’appliquent à la pratique régulière du tai chi :

  • Amélioration de l’humeur
  • Réduction du stress
  • Amélioration de la condition physique (souplesse, force, agilité et capacité aérobique)
  • Diminution du stress, de l’anxiété et de la dépression
  • Amélioration de la fonction cognitive

Dans certains cas, le tai-chi s’est avéré utile à des personnes souffrant de maladies spécifiques, comme la BPCO. Une étude a montré que le tai-chi pratiqué au soleil contribuait à améliorer les symptômes de la BPCO. Des recherches suggèrent également que le tai chi peut être utile pour gérer la fibromyalgie.

Vous pensez peut-être que le tai-chi est surtout pratiqué par les personnes âgées, mais les jeunes en tirent également des bénéfices ! Des recherches suggèrent que le tai chi peut aider les jeunes adultes à mieux dormir.

Équipement de tai-chi

L’un des avantages du tai chi est que vous n’avez pas besoin de fréquenter des écoles de tai chi ou d’acheter un équipement coûteux pour commencer. Il suffit de porter des vêtements confortables dans lesquels vous pouvez vous déplacer. Évitez les vêtements serrés qui pourraient vous restreindre de quelque manière que ce soit. Au fur et à mesure que vous progressez dans votre pratique du tai chi, vous pouvez envisager d’acheter un équipement spécialisé.

Chaussures de tai chi

Vous devez porter des chaussures confortables et souples avec une bonne adhérence pour éviter de glisser. Vous pouvez peut-être utiliser des baskets ou des chaussures de course que vous avez déjà, mais assurez-vous qu’elles offrent un bon mélange de soutien et de souplesse. Certaines personnes pratiquent le taï-chi pieds nus, mais ce n’est pas recommandé si vous avez des problèmes d’équilibre ou si vous avez peur de tomber. Si vous recherchez des chaussures spécialement conçues pour le tai-chi, ces chaussures de kung-fu à semelle en caoutchouc constituent un excellent choix. Elles sont dotées d’une semelle en caoutchouc pour offrir une adhérence supérieure et conviennent à un usage intérieur et extérieur. Les semelles extérieures sont en caoutchouc qui ne marqueront pas vos sols si vous les portez à l’intérieur.

  • Chaussures de tai chi pour débutants
  • Épée de tai chi

Vous commencerez généralement par apprendre les formes de tai chi sans armes. Il s’agit de formes à mains ouvertes dont nous parlerons dans la section suivante. Cependant, il existe des mouvements de tai chi qui impliquent des armes, comme l’épée de tai chi. Si vous cherchez à apprendre le tai chi avancé ou si vous êtes simplement intéressé par les arts martiaux avec armes, vous pouvez acheter une épée de tai chi pour compléter votre pratique.

Épée de tai chi et équipement

Apprendre à faire du tai-chi à la maison pour les débutants commence par l’apprentissage de quelques techniques de base du tai-chi. Les mouvements de tai chi (également appelés « formes ») sont la façon dont vous bougez votre corps lorsque vous pratiquez le tai chi. Il y a 108 mouvements dans le tai chi.

Mouvements de tai chi

Les mouvements sont associés à des exercices de respiration pour aider le corps et l’esprit à rester connectés tout en pratiquant le tai chi. Dans le tai chi, chaque forme se fond dans une autre de manière fluide. Une variété de mouvements de tai-chi reliés entre eux est appelée un ensemble. Vous n’aurez pas besoin d’apprendre les 108 mouvements d’un coup et d’essayer de les exécuter dans un ensemble. Vous commencerez probablement par quelques mouvements seulement, puis vous progresserez. Cela dépend de la durée de votre entraînement quotidien et de votre volonté d’apprendre de nouvelles techniques. Si vous vous entraînez chez vous, il vous faudra peut-être plus de temps pour apprendre les mouvements, car vous n’aurez pas d’instructeur sur place pour vous guider.

Parfois, vous ferez des exercices de qigong avant, pendant ou après vos séances de tai chi. On parle parfois du qigong et du tai chi de manière interchangeable, mais ils sont différents. Ils sont souvent utilisés ensemble dans les cours de tai-chi car leur objectif est le même : une meilleure santé, le contrôle de l’énergie et la relaxation. Pour simplifier, voici une brève description des différences entre le tai chi et le qigong.

Qu’est-ce que le tai chi ?

Un art martial développé en Chine il y a plus de 2000 ans. Une série de mouvements effectués pour permettre à l’énergie (ou qi) de circuler dans le corps. Il s’agit de suivre une chorégraphie complexe aussi précisément que possible.

Qu’est-ce que le qigong ?

Une variété de techniques et d’exercices de respiration, statiques ou dynamiques.

Le but du qigong est de permettre à l’énergie de circuler dans le corps.Il n’est pas nécessaire d’adhérer à des mouvements stricts et complexes. L’une des principales différences à garder à l’esprit est que le tai chi est un art martial, mais pas le qigong. Il est important de connaître le qigong car vous trouverez des exercices de qigong assez souvent dans les cours de tai chi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code